Le château de Guédelon: visite d’un chantier d’archéologie expérimentale en Bourgogne

Dans un premier temps, l’arrivée sur le chantier d’archéologie expérimentale de Guédelon inquiète : le parking est bondé et un bâtiment récent fait office d’entrée.

Quelques pas dans le parc et le visiteur est tout de suite rassuré : quelques porcs noirs se Vue du château de Guédelon depuis le parcprélassent au soleil dans un enclos, le braiement d’un âne se fait entendre au milieu du « tic tic » que fait le burin du tailleur de pierre. Malgré le nombre de véhicules stationnés sur le parking, l’espace à visiter est tellement vaste qu’on ne se sent jamais à l’étroit. Seul le château en lui-même est pris d’assaut.

Mais Guédelon, qu’est-ce que c’est ? A la base l’idée peut paraître farfelue : il s’agit de bâtir un château fort…avec les techniques du Moyen Âge! Pourtant, la démarche est au départ une démarche scientifique qu’on appelle « archéologie expérimentale ». L’idée est simple : pour pouvoir reconstituer les techniques de l’époque, un des moyens consiste à les tester. Ainsi, on peut mieux se rendre compte de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas.

A Guédelon tout -ou presque- est fabriqué sur place avec les techniques de l’époque. Les vêtements des ouvriers sont tissés, teints et confectionnés par des artisans spécialisés. Les outils utilisés sont fabriqués par un forgeron et le minerai est transformé sur place. Le chantier, installé sur une ancienne carrière, exploite la pierre et le bois des alentours. Seule la chaux utilisée pour fabriquer le mortier est préparée à l’extérieur, pour des raisons de sécurité.

Artisan, chantier de Guédelon

En tout, une cinquantaine d’artisans sont employés. Le visiteur peut les voir à l’œuvre, discuter avec eux et leur poser des questions. Concernant le château en lui-même, il est possible non seulement d’observer les travaux de construction en temps réel, mais aussi de se promener à l’intérieur des parties déjà construites.

On passe facilement plusieurs heures à Guédelon et l’on ne voit pas le temps passer ! L’idéal est de terminer la visite par un petit verre d’hypocras, vin médiéval aux épices. La taverne manque toutefois de charme : il s’agit d’une sorte de self qui, pour le coup, fait parc d’attraction classique. Un petit effort pourrait être fait de ce côté-là pour rester dans l’ambiance médiévale…

Vue intérieure du château de Guédelon

Dans l’ensemble, la visite est vivante et immersive. Revenir plusieurs fois à Guédelon est loin d’être un problème : non seulement le château est en perpétuelle évolution mais les procédés employés évoluent eux-aussi dans le temps. Considérant que la construction du château débute au milieu du XIIIe siècle et que de nouvelles techniques apparaissent dans les décennies qui suivent, les bâtisseurs s’autorisent à utiliser de nouveaux savoirs-faires au fur et à mesure de la construction. Par exemple, une forge hydraulique est actuellement en construction.

Débuté en 1997, le chantier devrait s’achever en 2023. Mais rassurez-vous, d’autres projets sont déjà dans la tête des bâtisseurs : pourquoi pas un village autour de la forteresse ou même une abbaye ?
Plus d’infos sur : http://www.guedelon.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s