Et si nous contre-visitions nos villes?..

Jerome_Poulain_1

Voilà quelques années maintenant que la compagnie Joseph K trimbale les touristes dans les rues de nos charmants villages français si chers à M. Pernault. Pourtant, ses agents ne sont pas « chargés de valorisation du patrimoine » et encore moins « chargés de la promotion touristique ».

Le guide Jérôme Poulain (« chargé de la dé-promotion touristique », donc.), mégaphone à la main, casquette sur la tête, et Monsieur Hervé (« fidèle assistant à la dé-promotion touristique ») font déambuler les curieux dans les dédales de leur quartiers. C’est l’occasion de découvrir une histoire insolite : des petites anecdotes croustillantes aux coutumes les plus honteuses, pas toujours proches de la vérité.

Ces spectacles sont une vrai parodie des prestations touristiques « Cars Suzanne ». Promis: vous ne regarderez plus votre ville comme avant.

Tout public (même si les enfants ne comprendront pas toutes les blagues!)

Prochaines dates:

1er août 2013 // BELLE ISLE EN TERRE (22), Les Papeteries Vallée – 15h et 17h Inscriptions: 02 96 43 01 71
08 août 2013 // GUINGAMP (22), Les Jeud’his de Guingamp
10 & 11 août 2013 // LION SUR MER (14), Les Sables Animés
7 & 8 septembre 2013 // CAEN LA MER (14)
25 & 26 septembre 2013 // BESANCON (25)
28 septembre 2013 // VITTEAUX (21)

Les comédiens:

Stanislas Hilairet
Après une formation de clown à l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Châlons en Champagne et de comédien au Conservatoire d’Art Dramatique de Tours – et un échec à l’examen final de son IUT technico-commercial – Stanislas Hilairet a notamment travaillé avec le Théâtre de la Jeune Plume, la Compagnie Marcel Strapontin, le Théâtre Rouge, la Ligue d’Improvisation de Touraine et la Compagnie Colbok.

Jérôme Heuzé
Après avoir été mis à pied de l’Education Nationale pour inaptitude, Jérôme Heuzé se consacre au golf et au théâtre. Formé par Dominique Leverd et Hélène Chéruy, il travaille son swing et ses classiques en jouant Molière, Racine, Marivaux, Hugo… Un accident de green l’oblige alors à aborder un répertoire plus contemporain qu’il a du mal à comprendre (Mouawad, Kertesz, Kunze, Celan, Nelly Sachs, Milosz…). En 2005, il découvre par hasard l’existence du théâtre de rue.

Suivez le guide:
Compagnie Joseph K
Page facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s