La chapelle de Bethléem entre religion et pop culture

Monument classé du XVème siècle, la chapelle de Bethléem, située à Saint-Jean-de-Boiseau en Loire-Atlantique, a subi une restauration des plus originales.

Entre 1993 et 1995, lorsqu’il est décidé de restaurer la chapelle, de nombreuses gargouilles étaient tombées en miettes. N’ayant aucune documentation sur l’architecture du monument et l’état de détérioration des sculptures étant très avancé, le maître sculpteur Jean-Louis Boistel a choisi d’improviser selon les références actuelles.

Ainsi, à côtés de figures des mythologies chrétiennes et celtiques, telles qu’Adam et Eve ou encore l’Ankou, on peut trouver des figures plus contemporaines issues de la culture cinématographique ou de l’animation japonaise: Dark Vador côtoie des Gremlins en compagnie de Goldorak et du monstre d’Alien.

Il s’agissait de créer les anges et démons d’aujourd’hui, les chimères, ces statuettes fantastiques et diaboliques qui ornaient les gargouilles des églises. Dans notre société actuelle, les codes et les références ont changé. Puisqu’on ne reconnait plus les mêmes symboles qu’autrefois, pourquoi ne pas utiliser les références actuelles? C’est ainsi qu’est né ce projet fou qui attire aujourd’hui de nombreux curieux.

Crédits photos: vebests

Publicités

Une réponse à “La chapelle de Bethléem entre religion et pop culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s