Real Humans, robot or not robot…

A l’heure où les séries anglaises et américaines sont en plein boom, un petit détour chez nos voisins les Suédois s’impose. Vous pourrez bientôt découvrir à l’écran, « Real Humans » (« Äkta Människor »), série créée par Lars Lundström.

Quelque part en Suède, dans une époque qui semble être proche de la nôtre, les robots se sont démocratisés et ont envahi le quotidien des humains. Ils se sont adaptés à tous leurs besoins. Les humains sont enfin parvenus à se libérer des tâches ingrates : tâches répétitives ou dangereuses, corvées ménagères, chercher les enfants à l’école, faire les courses, s’occuper des personnes âgées, etc. Dans ce monde parfait, la société occidentale semble être à son apogée. Cependant, en voulant tout faire pour améliorer la vie humaine, il semblerait qu’elle l’ait conduite à sa perte. Ces robots, à l’apparence quasi humaine, font resurgir chez les hommes les pires instincts. Viol, racisme, esclavagisme, les robots sont devenus objets de catharsis révélant chez les hommes les pires décadences.real-humans

La série commence presque comme un film de zombies : un homme en voiture percute un corps sur une route forestière et le laisse pour mort. Un groupe de silhouettes surgit de nulle part. L’homme s’enferme chez lui avec femme et carabine afin de repousser l’envahisseur qui tente de s’introduire à l’intérieur. Regard vide, mouvements saccadés, ce ne sont pas des zombies, ce sont des robots qui cherchent une source d’électricité pour se recharger.

Dans cette série pas de « Héros », on s’immisce dans la vie de personnes ordinaires qui font face à tout ce que cette nouvelle société implique. Chacun a son point de vue sur la robotisation de la société, que le spectateur soutient plus ou moins mais qui de toute façon, est amené à évoluer au fil des évènements. Il y a les « véritables humains » qui refusent les robots, les accusant de voler leurs femmes et leur travail, ceux qui ne parviennent plus à distinguer les machines des humains et tombent amoureux de leur robot, ceux qui veulent leur accorder les mêmes droits que les humains alors qu’un scientifique est parvenu à inventer un code qui leur prêterait une sorte de conscience.

R

« Real Humans » est une série troublante où le spectateur est tiraillé entre tous ces points de vue. On s’indigne sur le traitement infligé aux robots bien qu’on essaye de se persuader qu’il s’agit de machines. On comprend les femmes tombant amoureuses de leur robot, des hommes qui obéissent au moindre de leur désir et qu’elles peuvent éteindre quand elles le souhaitent. On comprend la haine d’un homme délaissé par sa femme pour l’amour d’un robot et qui voit son travail déshumanisé. On hésite à soutenir ces robots qui, affranchis de la tutelle humaine, entrent en rébellion, éliminant ceux qui se trouvent sur leur route. Des doutes subsistent sur leur projet : veulent-ils faire partie de l’humanité ou veulent-ils la détruire ?

A voir au plus vite !
>> Sur Arte, tous les jeudis du 4 avril au 2 mai 2013 à 20h50 – (10 épisodes)

Le premier épisode pour vous mettre en appétit:

Akta.Manniskor (Real Humans) S01E01.VOSTFR.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s