Décentralisation: deuxième acte

Crédits photo: Lisa Ricciotti

Crédits photo: Lisa Ricciotti

Après s’être extasiés sur l’implantation d’un louvre à Lens (ou comment Jacques Chirac et son compère Aillagon ont amené la Sainte culture à ces pauvres gens du Nord), voici que Marseille se pare pour cette année du titre de « Capitale de la Culture ». Décentralisation: deuxième acte, la fin de « Paris et le désert français»[1], rangez les kalachnikovs, bâchons les quartiers nord, donnons nous tous la main et que la consécration commence…

Ce week-end marque le début du couronnement de Marseille comme capitale de la culture, une promotion pour redorer le blason de la seconde commune de France. Au programme samedi et dimanche, théâtre de rue, spectacles de cirque, concerts, faux d’artifices, projections sur les façades de la ville, bals de rue, parcours d’art contemporain, etc. Ne manquez pas à 16h le dépôt de la dernière pierre sur le chantier du MuCEM par notre cher président[2] qui marquera le début de « Marseille, Capitale européenne de la Culture », titre co-attribué, pour information, à la ville de Kosice en Slovaquie.

Le tout sera bien cloîtré dans un périmètre ne dépassant pas le port et le centre-ville. 1 milliard d’euros investis (constructions pérennes comprises) pour un centième de la superficie de ville, 450 000 euros pour les seules animations du week-end…  Marseille : le centre-ville et le désert des quartiers…

Crédits photo: agence-rudy-ricciotti. Mucem, entre-deux-passerelles

Crédits photo: agence-rudy-ricciotti. Mucem, entre-deux-passerelles

Lundi, ce sera gueule de bois pour la cité phocéenne. La fête n’aura pas lieu tous les jours de l’année à Marseille. On reviendra vite aux réalités : 26% des Marseillais vivent sous le seuil de pauvreté, dans certains quartiers, le chômage des jeunes atteint 60%…

C’aura été juste un gros plan sur une sauterie éphémère pour les bobos du centre-ville pendant que les petites mains s’activent dans les quartiers avec leurs propres moyens afin de faire bouger les choses. Dans les 15e et 16e arrondissements, des ballades autour du patrimoine des quartiers sont organisées par les associations locales. Et si Marseille 2013 les récupère, peu importe, au moins, ils auront apporté quelque chose aux habitants de leur territoire.

Week-end d’ouverture: demander le programme


[1]   Ouvrage de géographie de Jean-François Gravier publié en 1947

[2] Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée qui ouvrira ses portes en juin 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s