Exposition « Gérard Fromanger : périodisation 1962-2012» aux Capucins à Landerneau

Le fonds Hélène et Édouard Leclerc a ouvert à Landerneau en Juin 2012. Pour son ouverture, il accueille Gérard Fromanger pour son exposition inaugurale.

C’est au cœur de la ville de Landerneau en Finistère, dans un bâtiment de l’un de ces anciens supermarchés que Michel-Edouard Leclerc a choisi d’installer sa fondation. Lieu chargé d’histoire, ce bâtiment est un ancien couvent des Capucins (XVIIème siècle). Il est devenu au fil du temps une école, une fabrique de lin, une brasserie pour être finalement racheté par Edouard Leclerc au début des années 1960 afin d’y installer un hypermarché.Aujourd’hui, l’hypermarché a déménagé, laissant vide un espace d’une superficie de 1.200 m². Avec ses murs blancs, ses  70 mètres de longueur et  17 de hauteur, sa future vocation de lieu d’exposition était pressentie.

L’objectif du Fonds Hélène et Édouard Leclerc est de  rendre plus accessibles toutes les formes de productions artistiques de notre temps – peinture, sculpture, vidéo, photo, installation, musique, bande dessinée, etc… en organisant des expositions de grande envergure, des rencontres avec les artistes ou encore en mettant en place un programme pédagogique d’éveil à l’art.

L’exposition inaugurale du Fonds met en avant Gérard Fromanger. De l’abstraction, en passant par le Pop Art et jusqu’à la Nouvelle Figuration, l’artiste a exploré différents styles et techniques picturales au court de sa vie. Près de 170 de ses tableaux sont présentés aux Capucins suivant un parcours chronologique au cœur de l’œuvre d’une vie. C’est dans cet immense espace aux murs immaculée que nous découvrons l’œuvre d’un des plus grands artistes contemporains de notre époque. Sa peinture vive et pleine de sens s’inscrit dans une volonté de réintégrer du réel dans l’œuvre en s’emparant d’images de la vie quotidienne. Des rues de Paris en passant par les symboles de la société de consommation et les évènements politiques, Gérard Fromanger se pose comme le témoin artistique de son époque.

Ses œuvres ont souvent été empreintes d’actualités. Le drapeau est par exemple une image récurrente de l’œuvre de l’artiste. Ainsi, en 1968, alors qu’il est engagé artistiquement dans le mouvement contestataire, il créé des tableaux représentants les drapeaux de différentes nations dont les parties rouges dégoulinent comme du sang. Plus récemment, des tableaux représentants une accumulation de nombreux drapeaux du monde qui fondent vers un noir ou un jaune uniformes nous présentent sa vision à la mondialisation. Dans ces dernières toiles réalisées en 2011 et exposées aux Capucins, l’hommage aux révolutions arabes se traduit par la représentation d’une imbrication de différents drapeaux concernés par cette actualité brûlante.

L’exposition se compose également d’hommages à tous les artistes qui a admiré, de portraits d’amis. Elle dévoile le travail de l’artiste sur une période de cinquante ans et témoigne sans aucun doute d’une évolution de son travail. Elle
met en lumière le travail d’une vie avec l’art comme porteur de messages pour faire la chronique d’un monde qui change…

Plus d’informations: http://www.fonds-culturel-leclerc.fr/

Du 24 juin au 28 octobre 2012
Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la Culture
Aux Capucins
29800 Landerneau

Horaires
Tous les jours
Juin – Juillet – Août
10h > 19h
Septembre – Octobre
10h > 18h

Renseignements
Tel : +33 (0)2 29 62 47 78
Courriel : contact@fhel.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s