Un palais maltais, la Casa Rocca Piccola

Nous voici dans la capitale maltaise, La Valette.

La Casa Rocca Piccola est un palais du 16ème siècle qui avec seulement quatre siècles d’existence à vu se succéder des pans entiers d’histoire qui l’ont marqué chacun à leur tour. Elle fut édifiée après le grand siège contre les Turcs à la fin du 16ème siècle lors de l’édification de la capitale à l’intérieur des remparts de La Valette.

Elle est en premier lieu la demeure d’un amiral italien des Chevaliers de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Don Pietro La Rocca, dont elle hérite du nom. Après une série de péripéties et de propriétaires éminents, fin 17ème siècle elle est rachetée par le premier Marquis de Piro dont la famille habite toujours les lieux.

Le grand intérêt de la Casa Rocca Piccola est qu’il s’agit non pas d’un musée mais d’une autre forme d’histoire, et d’une autre façon de l’aborder. Neuf générations de la famille De Piro ont vécu dans le palais, et le 9ème Marquis De Piro ainsi que son épouse et sa mère, l’occupent toujours. Seule une moitié de la demeure est ouverte ou public, toutefois on pourrait également définir plutôt cette politique culturelle comme un partage humaniste. En effet la famille De Piro permet au public d’avoir accès à une moitié du palais qu’ils utilisent toujours occasionnellement, et à une collection d’œuvres d’art et d’antiquités faramineuse.

En visitant la Casa Rocca Piccola, on s’immerge dans la vie quotidienne d’une famille noble dont les habitudes ont bien peu changé depuis le 17ème siècle, et on se trouve parfois surpris d’entendre au bout du couloir une sonnerie de téléphone, étrangement anachronique semble-t-il. Le destin de la maison est un destin haut en couleurs, mêlé de près à l’histoire des chevaliers de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, connus aujourd’hui comme Chevaliers de l’Ordre de Malte, et ayant traversé sans anicroche la seconde guerre mondiale.

Plusieurs siècles d’histoire sont préservés par la mémoire de la famille De Piro. La marquise et le marquis, lui-même chevalier de l’Ordre de Malte, assurent parfois eux-mêmes les visites guidées et nous permettent d’entrer dans leur univers, expliquant les différents objets révélateurs de différentes histoires de la famille au fil des ans, voyages, alliances, ou autres curiosités collectionnées par pure lubie.

Douze pièces toutes plus somptueuses les unes que les autres, et étant restées presque intactes au cour de l’histoire, ainsi qu’un complexe de citernes remaniées en abris anti bombardement pendant la seconde guerre mondiale, illustrent les différentes facettes de l’histoire de cette demeure qui continue de vivre avec son temps.

Pour en savoir plus : http://www.casaroccapiccola.com/french/index.php

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s